Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 13:40

30 31 aout 2

Repost 0
Published by LAB-LABANQUE
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 09:01

Philippe ManièreTristan SenetTristan Senet et Philippe Manière, Portrait, 2014, production Artois Comm./Lab-Labanque, photo Marc Domage  

 

 

Portrait d'artiste

 

Tristan SENET

 

 

Né en 1970 (France)

Vit et travaille à Lille

http://www.tristansenet.fr/

 

PHILIPPE MANIERE

Né en 1971 (France)

Vit et travaille à Boulogne sur Mer

http://www.philippemaniere.fr/

 

Tristan Senet est réalisateur. Philippe Manière est peintre. Les deux artistes originaires de Boulogne-sur-Mer se sont rencontrés sur les bancs du lycée. En 2011, une exposition à l’École des Beaux-Arts de Boulogne les réunit et leur donne l’occasion de réfléchir à un geste artistique à quatre mains.

De cette réflexion et d’une culture picturale et cinématographique commune naissent deux courts métrages, La nuance des blocs (2012) et Rumeur achromatoxique (2013). L’alliance du peintre et du cinéaste se cristallise sur le processus d’animation.

 

Réalisateur depuis 1989, travaillant régulièrement en collaboration avec musiciens et metteurs en scène, Tristan Senet développe une écriture cinématographique non narrative résolument axée sur le thème de la sensation. Ses courts métrages interrogent le face à face avec l’image dans sa prétention à l’objectivité. Il met en œuvre une technique de montage intempestif basée sur le rappel, la récurrence et la répétition. Il a produit avec Artois Comm. le film La Joie (2008) qui a été présenté sous forme d’installation vidéo au Lab-Labanque de Béthune lors de l’exposition L’esprit du lieu en 2011. Le visiteur est amené à y vivre une expérience tragi-comique.

 

Titulaire d’une maîtrise d’Arts plastiques (Université d’Amiens) et d’un DNSEP (Ecole Régionale Supérieure d’Expression plastique de Tourcoing), Philippe Manière développe, depuis les années 1990, une activité créatrice polymorphe.

Scénographe, illustrateur, historien de l’Art et professeur d’enseignement artistique, ce peintre plasticien n’a de cesse d’interroger les systèmes formels de la Modernité. Par des matériaux visuels glanés au fil des années, sa démarche picturale matérialise une sorte de sédimentation postmoderne (architecture, sites industriels, références historiques et artistiques) comme autant de sondages de réalités télescopées.

 

Retrouvez le travail de Tristan et Philippe Manière à Festubert, lors de l'exposition Ligne de Front.  

Ligne de Front ouvrira ses portes jusqu'au 28 septembre 2014, dans les communes suivantes : Neuve-Chapelle, Richebourg, La Couture, Festubert, Givenchy-lès-la-Bassée, Cuinchy, Cambrin, Auchy-les-Mines, Haisnes-lès-la-Bassée et Vermelles.

Tous les jours, 10h00-18h00, sans interruption.

Repost 0
Published by LAB-LABANQUE
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 12:29

30 aout 2014 Givenchy (2)Les samedis 23 et 30 août 2014, ont lieu à la médiathèque de Givenchy-lès-la-Bassée les premières sessions de répétition de la soirée lecture « Carnets de guerre » mise en scène par l’auteur et scénariste Dominique Sampiero. Monsieur Morello, accompagné de cinq lecteurs de la Ligue de l’Enseignement, propose une lecture publique des carnets de guerre de son grand-père, soldat durant la Grande Guerre. Ces textes sont agrémentés d’extraits du « Carnet de guerre de Louis Barthas » et de lettres d’un soldat.

Vous pouvez dès à présent réserver votre place pour la soirée lecture auprès de la mairie de Givenchy en contactant le 03 21 63 75 63.

La soirée lecture « Carnets de guerre » se déroulera le vendredi 26 septembre à la médiathèque de Givenchy-lès-la-Bassée à 19H, entrée libre sur réservation.

Cet évènement s’inscrit dans le cadre de Ligne de Front.

Repost 0
Published by LAB-LABANQUE
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 07:55

Jan KoppJan, Kopp, Portrait, 2014, production Artois Comm./Lab-Labanque, photo Marc Domage

 

Portrait d'artiste

JAN KOPP    

Né en 1970 à Francfort (Allemagne)

Vit et travaille à Lyon et Berlin

www.jankopp.net

 

Diplômé de l’École des beaux-arts de Paris, Jan Kopp a suivi divers programmes de résidence en France et à l’étranger, dont celui de PS1 / Moma à New York. Son travail recourt à différents médias - dessin, son, vidéo, sculpture, performance - sans en privilégier aucun et résiste à toute tentation de spécialisation comme toute tentative de classification. Il se déploie aussi bien à travers de vastes installations conçues au regard des espaces qu’elles occupent, que sous des formes plus discrètes telle que du crayon sur papier. Les moyens mis en œuvre sont simples et se présentent rarement comme la propriété exclusive d'un savoir-faire spécifique. Ainsi, les matériaux utilisés sont régulièrement de récupération ; et les constructions, équilibres, compositions toujours précaires auxquels ils donnent lieu peuvent être réalisés avec l'aide de ceux prêts à participer. L’assemblage est une technique de prédilection, fait avec des vis de la colle du plâtre ou bien même des logiciels, qui remet objets et images récupérées sur le chemin d’un sens – fût-il tout de suspension. La ville est un thème récurrent, autant comme lieu possible d’intervention que d’observation pour en déceler et figurer les plus infimes signes poétiques.

Retrouvez le travail de Jan Kopp à Givenchy-lès-La-Bassée, lors de l'exposition Ligne de Front.  

Ligne de Front ouvrira ses portes jusqu'au 28 septembre 2014, dans les communes suivantes : Neuve-Chapelle, Richebourg, La Couture, Festubert, Givenchy-lès-la-Bassée, Cuinchy, Cambrin, Auchy-les-Mines, Haisnes-lès-la-Bassée et Vermelles.

Tous les jours, 10h00-18h00, sans interruption.

Repost 0
Published by LAB-LABANQUE
commenter cet article
22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 12:50

Claude Lévêque

Claude LEVEQUE, Portrait, 2014, production Artois Comm./Lab-Labanque, photo Marc Domage  

 

Portrait d'artiste

 

Claude LÉVÊQUE

 

Né en 1953 à Nevers

Vit et travaille à Montreuil et Pèteloup (Nièvre)

www.claudeleveque.com

 

Claude Lévêque est étudiant à l’Ecole des Beaux-Arts de Bourges lorsqu’il découvre l’art moderne, mais c’est à Paris, à l’occasion d’une exposition de Christian Boltanski au CNAC, qu’il découvre l’art contemporain.

Il expose pour la première fois en 1982 au sein d’une manifestation collective à la Maison des Arts de Créteil où il présente une installation intitulée Grand Hôtel.

Depuis plus de vingt ans, il expose dans de prestigieuses institutions : PS1 à New-York (Stigmata, 1999), MAMCO à Genève (Albatros, 2003), Hamburger Bahnhof à Berlin (Hymne, 2005), Musée d'art moderne de la Ville de Paris (My Way, 1996), ArtTower Mito à Tokyo (Double Manège, 2003). Il a représenté la France lors de la 53ème Biennale de Venise en 2009 avec l'installation Le Grand Soir dans le pavillon français.

Il répond avec le même empressement à des projets plus particuliers comme lors d’une résidence à l'école primaire Pierre Budin dans le quartier de la Goutte d'Or à Paris aboutissant à l'élaboration avec les élèves de Seasons in the abyss en 2012 ou pour investir un des derniers hauts-fourneaux restés intacts en Lorraine (commande publique Tous les soleils, 2007), un ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle à Uckange (œuvre pérenne J'ai rêvé d'un autre monde, 2001 dans l’Hôtel de Caumont, collection Yvon Lambert, Avignon), ou encore un monument historique (œuvre pérenne Mort en été, 2012, Abbaye Royale de Fontevraud, Pyramide du Louvre, Sous le plus grand chapiteau du monde). 

« L’essentiel de l’œuvre de Claude Lévêque consiste en installations qui articulent objets, sons et lumières et s’emparent puissamment des lieux et des spectateurs. Il développe ainsi, depuis le début des années quatre-vingt, un univers du saisissement, à mi-chemin entre coercition et ravissement. Mémoire traumatisée ou nostalgique des émerveillements de l’enfance, ambivalence des signes et des affects, rage du désir, révolte devant la difficulté d’être et la violence du monde, l’univers de Lévêque trouve son matériau et focalise son objet dans la destruction. »  - Extrait du texte de Christian Bernard paru dans le catalogue Le Grand Soir, Flammarion/CulturesFrance, Paris, 2009.

Claude Lévêque est représenté par la Galerie Kamel Mennour à Paris qui lui a consacré les expositions Welcome to suicide park en 2008 et Basse Tension en 2011.

Retrouvez le travail de Claude Lévêque à La Couture, lors de l'exposition Ligne de Front.  

Ligne de Front ouvrira ses portes jusqu'au 28 septembre 2014, dans les communes suivantes : Neuve-Chapelle, Richebourg, La Couture, Festubert, Givenchy-lès-la-Bassée, Cuinchy, Cambrin, Auchy-les-Mines, Haisnes-lès-la-Bassée et Vermelles.

Tous les jours, 10h00-18h00, sans interruption.

Repost 0
Published by LAB-LABANQUE
commenter cet article
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 14:18

Olga Kisseleva

Olga KISSELEVA , Portrait, 2014, production Artois Comm./Lab-Labanque, photo Marc Domage

 

Portrait d'artiste


OLGA KISSELEVA

 

Née en 1965 à Leningrad (Russie)

Vit et travaille à Paris et Saint-Pétersbourg

www.kisseleva.org

 

Le monde du numérique, des sciences, des nanotechnologies, des messages codés prennent vie de façon palpable dans les œuvres d’Olga Kisseleva.

Objets étranges et dispositifs étonnants donnent corps aux installations de l’artiste russe et ne dévoilent leurs mystères qu’aux spectateurs curieux. Ils accèdent alors à un univers invisible, peuplé de chiffres, de nombres, de lignes de code, où le Temps s’écoule et s’achète à une vitesse folle comme un bien de consommation côté en bourse (It’s time, 2012 ; Time Value, 2008). À l’aide d’un smartphone relié au vaste réseau internet, le spectateur est amené à percer les secrets des QR Codes, pour le meilleur et pour le pire : c’est au final son propre rapport au numérique, dans son utilisation quotidienne, excessive, chronophage qui lui est révélé par de courtes phrases ou des vidéos (Vice box, 2012).

Les pièces d’Olga Kisseleva interrogent sur notre affinité au monde dans une société hyper-connectée et consommatrice à l’excès. L’artiste donne ainsi l’occasion au spectateur, le temps d’une œuvre, d’une exposition, de prendre un peu de recul sur sa pratique du numérique et son attitude de consommation.

Fondatrice le Laboratoire Art&Science à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Olga Kisseleva joue un rôle pionnier dans le domaine de la création contemporaine de recherche, et de réflexion sur les formes de création émergentes. Ses œuvres font partie de nombreuses collections. Elles ont notamment été présentées au MoMA (New York, USA), au Centre National d’Art Contemporain (Moscou, Russie), à l'ARC (Paris, France), à KIASMA (Helsinki, Finlande), au Consortium (Dijon, France), au Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia (Madrid, Espagne), dans les Biennales de Venise, d'Istanbul, de Dakar, de Tirana, de Rennes, de Moscou et de Berlin...

 

Retrouvez le travail d'Olga Kisseleva à Cambrin, lors de l'exposition Ligne de Front.  

Ligne de Front ouvrira ses portes jusqu'au 28 septembre 2014, dans les communes suivantes : Neuve-Chapelle, Richebourg, La Couture, Festubert, Givenchy-lès-la-Bassée, Cuinchy, Cambrin, Auchy-les-Mines, Haisnes-lès-la-Bassée et Vermelles.

Tous les jours, 10h00-18h00, sans interruption.

Repost 0
Published by LAB-LABANQUE
commenter cet article
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 14:13

Denis Darzacq

Denis DARZACQ, Portrait, 2014, production Artois Comm./Lab-Labanque, photo Marc Domage  

 

Portrait d'artiste

 

Denis DARZACQ

 

Né en 1961, Paris  

Vit et travaille à Paris  

www.denis-darzacq.com  

 

Diplômé en 1986 de l'ENSAD (École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs), Denis Darzacq débute sa carrière de photographe sur les plateaux de tournage avant de travailler pour la presse française, intégrant ainsi l'Agence VU.

À partir de 1994, il commence à exposer son travail photographique. Ses séries « La Chute » (2005-2006) et « Hyper » (2007-2010) s'interrogent sur la place de l'individu dans la société et connaîtront la consécration lorsque Denis Darzacq reçoit le premier prix du World Press Photo en 2007 dans la catégorie « Stories » avec « La Chute ».

En 2009, il entame avec « Act » un long travail sur la question du handicap et sa stigmatisation dans des mises en scènes où le corps se réapproprie l'espace commun pour se créer une nouvelle identité. En 2012, il reçoit le prix Niepce.

 

Retrouvez le travail de Denis Darzacq à Auchy-les-Mines, lors de l'exposition Ligne de Front.  

Ligne de Front ouvrira ses portes jusqu'au 28 septembre 2014, dans les communes suivantes : Neuve-Chapelle, Richebourg, La Couture, Festubert, Givenchy-lès-la-Bassée, Cuinchy, Cambrin, Auchy-les-Mines, Haisnes-lès-la-Bassée et Vermelles.

Tous les jours, 10h00-18h00, sans interruption.

Repost 0
Published by LAB-LABANQUE
commenter cet article
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 14:12

2324aout

Repost 0
Published by LAB-LABANQUE
commenter cet article
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 15:00

Ligne de Front flyer

Vous pouvez découvrir l'exposition Ligne de Front tout au long du week-end!

Retrouvez toutes les informations sur le site  www.lignedefront.eu


Repost 0
Published by LAB-LABANQUE
commenter cet article
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 12:41

Lan-Party 26 07 2014Le Lab-Labanque, en partenariat avec la commune de Cambrin, a organisé une LAN Party (tournoi et rassemblement de jeu en réseau). Celle-ci s’est tenue du Samedi 26 juillet, 18h00 au dimanche 27 juillet, 12h00. La LAN Party a proposé aux joueurs de s’affronter autour du jeu League of Legends.  L’événement s’est déroulé dans une bonne ambiance entre les vingt-cinq joueurs ayant répondu présents. Certains d'entre eux se sont notamment déplacés de Belgique et de la région de Reims, pour participer à l'événement.

Repost 0
Published by LAB-LABANQUE
commenter cet article

Lab-Labanque, 44 Place Clémenceau 62400 Bethune

  • : Le blog du LAB-LABANQUE
  • Le blog du LAB-LABANQUE
  • : Le blog du Lab-Labanque suit l'actualité de ce lieu de production et de diffusion en art contemporain. Equipement d'intérêt communautaire Artois Comm., il est situé dans l'ancienne Banque de France de la ville de Béthune (62).
  • Contact

Qu'est-ce que le Lab-Labanque

Le Lab-Labanque est un centre d'art visuel situé à Béthune

Photos du Lab-Labanque

LES VISITES

Pour les individuels
Visites libres

En période d’exposition, nous vous accueillons
gratuitement tous les jours de 10h à 18h. Des
documents d’aide à la visite
sont à votre disposition pour vous renseigner sur les oeuvres et les artistes. Un espace détente est mis à votre disposition pour faire de votre visite un moment de convivialité.
Des visites guidées
Des visites guidées gratuites vous sont proposées :
elles ont lieu le week-end pendant une heure et s’adressent aussi bien à un public amateur que de
non-initiés.
Gratuit, sur réservation uniquement
Renseignements et réservations au 03 21 63 04 70 ou
par mail angelique.copin@lab-labanque.fr, anais.lemaitre@lab-labanque.fr, michelle.lenglart@lab-labanque.fr.

Pour les groupes
Nous accueillons les groupes gratuitement, sur rendez-vous uniquement, et proposons plusieurs
parcours.
les parcours découverte (au choix)
- la visite d’une exposition
- la visite d’une exposition en lien avec le projet pédagogique du groupe
- la visite de l’exposition Histoire de l’Art
- la visite accompagnée du bâtiment et d’une
exposition
- la visite d’une exposition et la rencontre avec une
oeuvre d’art
NB : Chaque parcours d’éducation artistique
comprend trois visites d’une heure.
les parcours d’éducation artistique
- Patrimoine : visites inédites du bâtiment et des expositions
- Histoire de l’Art : rencontres avec trois oeuvres d’art, analyse et référence aux grands courants artistiques
- Technique : approches techniques des oeuvres
créées in situ
- Pratique artistique : rendez-vous créatifs autour
des expositions
NB : Les parcours d’éducation artistique comprennent chacun trois visites d’une heure.
L’équipe de médiation se tient à votre disposition
pour vous renseigner et organiser votre visite.

Contact

angelique.copin@lab-labanque.fr
03.21.63.04.70