Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 15:17

Portrait Kristina et ElfiParis, le 7 novembre 2010

 

 

Chère Kristina,

 

Tu as fait l’été dernier une longue traversée des États-Unis à la recherche des villes américaines s’appelant Béthune. Il s’agissait d’aller prendre des nouvelles des lointaines cousines américaines et de les ramener à Béthune en France et plus précisément à Lab-Labanque qui est à l’initiative de cette « mission ». C’est drôle cette demande. Ça pourrait se situer quelque part entre la mission moyenâgeuse, l’enquête d’espionnage et le protocole conceptuel. Ça me fait aussi penser à ces gens qui, se retrouvant à des périodes de transition ou de bilan dans leur vie, se mettent en tête de reprendre contact avec des amis ou une branche de la famille perdue de vue, comme pour redéfinir ce qui constituerait leur identité. Et ce n’est pas si étonnant quand on réalise que cette demande émane d’une ancienne banque. Une ancienne banque transformée en centre d’art, certes, mais une ancienne banque quand même – qui, pour des raisons de mutations économiques et politiques profondes la dépassant, a dû fermer ses portes. Ou plutôt les ouvrir. La banque est vide, ses coffres béants, ses secrets d’alcôve à la vue de tous. Ce lieu – témoin du passé industriel glorieux d’un territoire – est donc en train de se redéfinir et semble se pencher sur qu’il a, en bon gestionnaire, durant toute sa vie mis de côté : les cousines américaines, les rêves de voyage et autres commerces du sensible. Voilà donc déjà une interprétation des raisons obscures de ce voyage. Voyage qui par delà les cousines éloignées est en fait le véritable enjeu de ce projet. Et ce n’est pas innocent, car le voyage fait partie intégrante de ton travail. Oui, tu es une artiste voyageuse. Et souvent tu t’aventures sur des territoires dont tu collectes les signes, données et formes d’organisation. Ces recherches se traduisent par un répertoire d’images ÉNORME, complexe aussi. Il y est question donc de l’organisation de l’espace – architectures, paysages intensifs, objets publics, etc. – des modèles et de leurs arrangements ou bricolages. Qu’est-ce qui régit ces formes collectées ? Le fond de l’air est toujours politique, non ? Tu agences, associes, montes ou « reformules » ces images dans l’espace. De la sculpture, en somme.

Dans le cas Béthune, le voyage est en train de prendre la forme d’une vidéo. À moins que ce soit la vidéo qui prenne la forme du voyage. Cette vidéo donc, sera présentée en janvier prochain dans une exposition que nous sommes en train de projeter. Nous sommes à un stade du travail, où les choses commencent franchement à se définir. J’aimerais en profiter pour discuter avec toi de deux ou trois choses qui peuvent sembler générales mais qui, à mesure que ce projet avance, deviennent de plus en plus précises ou élaborées. J’aimerais que l’on discute par exemple des moyens que tu as mis en place pour réaliser ce voyage. Tu es partie avec Colombe, Trey et Térence. La traversée de l’Amérique s’est faite en voiture (un road trip), le retour en Europe en cargo. Dans quelle mesure ces éléments, qui sont des décisions, fabriquent-ils le film ? Est-ce que cette expérience déborde sur les images ? Quel est le rôle de la voiture ? Du cargo ? Etc., etc. J’aimerais aussi que l’on discute de questions de formes, liées à l’expérience du temps par exemple, puisque que tu es en train de monter une vidéo qui va durer, et que les paramètres que tu utilises généralement jouent davantage avec l’espace qu’avec le temps. Ce ne sont que des exemples. J’ai tout un tas d’autres questions. Promis, tes réponses resteront secrètes jusqu’à nouvel ordre. Si je mens… je mens. Hé hé.

 

À très vite,

Elfi

Partager cet article

Repost 0
Published by LAB-LABANQUE
commenter cet article

commentaires

Lab-Labanque, 44 Place Clémenceau 62400 Bethune

  • : Le blog du LAB-LABANQUE
  • Le blog du LAB-LABANQUE
  • : Le blog du Lab-Labanque suit l'actualité de ce lieu de production et de diffusion en art contemporain. Equipement d'intérêt communautaire Artois Comm., il est situé dans l'ancienne Banque de France de la ville de Béthune (62).
  • Contact

Qu'est-ce que le Lab-Labanque

Le Lab-Labanque est un centre d'art visuel situé à Béthune

Photos du Lab-Labanque

LES VISITES

Pour les individuels
Visites libres

En période d’exposition, nous vous accueillons
gratuitement tous les jours de 10h à 18h. Des
documents d’aide à la visite
sont à votre disposition pour vous renseigner sur les oeuvres et les artistes. Un espace détente est mis à votre disposition pour faire de votre visite un moment de convivialité.
Des visites guidées
Des visites guidées gratuites vous sont proposées :
elles ont lieu le week-end pendant une heure et s’adressent aussi bien à un public amateur que de
non-initiés.
Gratuit, sur réservation uniquement
Renseignements et réservations au 03 21 63 04 70 ou
par mail angelique.copin@lab-labanque.fr, anais.lemaitre@lab-labanque.fr, michelle.lenglart@lab-labanque.fr.

Pour les groupes
Nous accueillons les groupes gratuitement, sur rendez-vous uniquement, et proposons plusieurs
parcours.
les parcours découverte (au choix)
- la visite d’une exposition
- la visite d’une exposition en lien avec le projet pédagogique du groupe
- la visite de l’exposition Histoire de l’Art
- la visite accompagnée du bâtiment et d’une
exposition
- la visite d’une exposition et la rencontre avec une
oeuvre d’art
NB : Chaque parcours d’éducation artistique
comprend trois visites d’une heure.
les parcours d’éducation artistique
- Patrimoine : visites inédites du bâtiment et des expositions
- Histoire de l’Art : rencontres avec trois oeuvres d’art, analyse et référence aux grands courants artistiques
- Technique : approches techniques des oeuvres
créées in situ
- Pratique artistique : rendez-vous créatifs autour
des expositions
NB : Les parcours d’éducation artistique comprennent chacun trois visites d’une heure.
L’équipe de médiation se tient à votre disposition
pour vous renseigner et organiser votre visite.

Contact

angelique.copin@lab-labanque.fr
03.21.63.04.70